SIMON MARCHAND DÉNONCE UNE ATTEINTE GRAVE AU DROIT DE VOTE DES CITOYENS D’HOCHELAGA

Montréal, 12 septembre 2021 ⎼ Le Bloc Québécois d’Hochelaga et son candidat, Simon Marchand, dénoncent les importants problèmes d’organisation entourant l’élection fédérale dans la circonscription, qui contribuent à entraver l’accès libre à la démocratie.


Ainsi, ce sont plus de 38 811 électeurs, soit près de 50 % des personnes inscrites sur la liste électorale, qui devront se rendre en un seul lieu afin de voter lors du vote par anticipation (BVA). Bien que les installations du Stade olympique de Montréal répondent aux critères d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, sa situation géographique et la répartition des pôles de votation dans la circonscription rendent difficile, voire impossible la participation de certains électeurs au vote.



Dans l’état actuel des choses, des citoyens devront se déplacer à plus de 5 km de leur lieu de résidence pour se rendre au Stade olympique alors que d’autres bureaux de vote se trouvent bien plus près. Une telle distance ne peut être parcourue à pied par les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite. Les personnes à faible revenu se trouvent aussi disproportionnellement affectées par la situation, ne pouvant pas nécessairement assumer les coûts d’un tel déplacement.


Les environs du Stade olympique sont actuellement entravés par une multitude de travaux, notamment sur le boulevard Pie-IX et sur l’avenue Pierre-de-Coubertin, en plus d’être entourés d’une majorité de zones de stationnement réservées aux résidents. Cela rend l’accès en voiture ardu pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre en véhicule. Le coût du stationnement au Stade est également un frein pour ceux qui sont dans une situation financière précaire.


Ainsi, un nombre important de citoyens se voient lésés par la difficulté de l’accès au vote cette année, ne pouvant accomplir leur devoir de citoyen, un droit fondamental dans notre démocratie.


Alors que le déclenchement hâtif et non souhaité d’une élection en pleine pandémie de COVID-19 donne déjà lieu à des difficultés tout à fait exceptionnelles, il est odieux de constater que tout n’a pas été mis en œuvre afin de faciliter l’exercice plein et entier du droit de vote. Il s’agit d’un laxisme inacceptable qui contrevient directement à la mission même d’Élections Canada.


En conséquence, le Bloc Québécois d’Hochelaga et son candidat Simon Marchand dénoncent sans équivoque cette entrave additionnelle imposée aux électeurs d’Hochelaga, et enjoignent Élections Canada à se saisir de la situation dans les meilleurs délais et à prendre les mesures nécessaires afin que les électeurs de la circonscription aient accès à une élection juste et équitable.


Pour voir la conférence: https://www.youtube.com/watch?v=WZOm_Ghq1pY


-30-


Source : Julie-Anne Cimon, directrice de campagne

514 240-9198

julie-anne.cimon@hotmail.com




0 vue0 commentaire